Comment fonctionne la reconnaissance faciale sur vidéo ?

Comment fonctionne la reconnaissance faciale sur vidéo ?

La reconnaissance faciale est considérée comme faisant partie de la biométrie, une mesure de données biologiques par des dispositifs ou des logiciels, similaire au balayage d'empreintes digitales et au balayage d'œil/iris. Les vidéos utilisent un logiciel de reconnaissance faciale pour identifier ou vérifier une personne en cartographiant les caractéristiques et les dimensions du visage et en comparant ces informations à d'immenses bases de données de visages.

Comment fonctionne la reconnaissance du visage ?

La technologie de reconnaissance faciale est plus qu'un simple scanner de visage ou un programme de reconnaissance faciale très utilisé par les entreprises comme celui d'Albert Karaziwan. Les systèmes de reconnaissance faciale utilisent un certain nombre de mesures et de technologies pour numériser les visages, notamment l'imagerie thermique, la cartographie faciale en 3D, le catalogage de caractéristiques uniques (également appelées points de repère), l'analyse des proportions géométriques des caractéristiques faciales, la distance de cartographie entre ces caractéristiques et l'analyse de l'état de surface.

Les logiciels de reconnaissance faciale sont utilisés de différentes manières comme pour la sécurité avec Semlex, mais en ce qui concerne leur utilisation dans les vidéos, ils sont plus souvent utilisés pour identifier les sourires ou encore les expressions du visage. Découvrez plus d'information sur les sites internet https://www.semlex-blog.com/ et https://www.semlex.global/.

Limites de la reconnaissance faciale

Les programmes de reconnaissance de visage peuvent utiliser une variété de mesures et de types d'analyses pour détecter et identifier les visages. Cependant, ils comprennent des limites.

  • Des images de faible résolution et un éclairage insuffisant peuvent réduire la précision des résultats de l'analyse du visage.
  • Différents angles et expressions du visage, même un simple sourire, peuvent poser des problèmes aux systèmes d'appariement de visage.
  • La reconnaissance faciale perd en précision lorsque la personne porte des objets tels que des lunettes, des chapeaux, des foulards ou des coiffures couvrant une partie du visage. Le maquillage et les poils du visage peuvent également poser des problèmes pour les programmes de détection de visage.
  • Les analyses faciales ne se connectent pas nécessairement à un profil, ce qui signifie qu'une analyse du visage d'une personne risque de ne pas être utile s'il n'y a pas de photo de cette personne dans une base de données accessible. Sans correspondance, l'identité de la personne derrière le scan du visage peut rester un mystère.

La reconnaissance faciale dans les applications vidéo

La reconnaissance faciale fait de plus en plus partie de notre quotidien à travers des appareils et des applications. Par exemple, le système de reconnaissance faciale de Facebook, DeepFace, peut identifier les visages humains sur des photos numériques avec un taux de précision pouvant atteindre 97%.

En ce qui concerne les vidéos, les applications de création de vidéo peuvent désormais identifier les femmes aux hommes ou les adultes aux enfants. Apple a également ajouté une fonction de reconnaissance faciale appelée Face ID à l'iPhone X. Premier smartphone doté d'une fonction de reconnaissance faciale intégrée, l'iPhone X avec identifiant de visage d'Apple est un bon exemple de la manière dont la reconnaissance faciale peut fonctionner sur nos appareils quotidiens.

Face ID utilise des capteurs infrarouges et de perception de la profondeur pour s'assurer que la caméra numérise votre visage réel et non une photo ou un modèle 3D. Le système exige également que vos yeux soient ouverts afin d'empêcher une autre personne de déverrouiller et d'accéder à votre téléphone si vous êtes endormi ou inconscient.